Pascal Robaglia

Pascal Robaglia

Pascal Robaglia (c) DR

Pascal Robaglia (c) DR

Affirmer que la vie de Pascal Robaglia est diversifiée relève de l’euphémisme tant le personnage ne cesse de démontrer des facultés d’adaptation et de dynamisme peu communes. 

La preuve en est son brillant parcours de galeriste qui vaut à ce dernier une expertise avérée dans le domaine de l’art. C’est en effet en 1991 que Pascal Robaglia crée avec son épouse de l’époque, Sylvie Robaglia, sa propre galerie d’art et instaure le concept d’ « art à domicile ». Cette galerie, située dans une ancienne et vaste maison au Vésinet avec un bureau localisé dans la rue du faubourg Saint-Honoré à Paris accueille des œuvres de tout premier ordre.

Dans le domaine de la vente de peinture aussi bien ancienne que moderne sans oublier d’inspiration contemporaine, Pascal Roba fait preuve d’une véritable passion pour cet univers et participe notamment à de nombreux salons d’ « art et antiquités » aussi bien en France qu’en Belgique. Pascal Robaglia organise lui-même différents événements culturels au Vésinet. Son investissement et son énergie sont payants : Entre les années 1991 et 2005, le chiffre annuel de sa galerie atteint les 3 millions d’euros. De plus, sa galerie se distingue aussi bien sur le plan national qu’à l’export avec des clients venant des Etats-Unis, du Canada, de Chine ou encore de Dubaï.

En 2013, suite à une conjonction économique et privée défavorable qui l’obligent à cesser cette activité, Pascal Robaglia se tient maintenant prêt à se lancer dans de nouveaux défis.

Outre son statut de galeriste talentueux, Pascal Robaglia dispose d’un parcours atypique qui témoigne de sa pugnacité et de son caractère résolument combatif. 

C’est le 27 février 1955 que naît Pascal Robaglia. Très précoce en terme de vocation et une fois son bac scientifique avec mention en poche, il effectue une classe préparatoire aux grandes écoles de commerce à Fridley à Paris avant d’intégrer en 1975 la prestigieuse Ecole Supérieure de Commerce de Dijon (D.E.S.C.A.F).

Élève brillant et pro-actif, Pascal Robaglia n’hésite pas, au cours de ses études, à créer la Junior Entreprise de son école. L’individu fait également preuve d’une ouverture d’esprit notable et n’hésite pas à réaliser plusieurs stages et missions commerciales à l’étranger pour se forger une stature d’homme international. Ses missions l’amènent ainsi de l’Arabie Saoudite à Hong Kong, pays dans lequel il a l’opportunité de faire ses preuves chez Hermès. Pascal Robaglia réalise également en 1977 et en 1978 un stage dans le monde de la banque du Benelux à Bruxelles. Concernant son passage en Arabie Saoudite, il s’agit pour lui d’une mission export avec la chambre de commerce qu’il effectuera en 1977 et qu’il renouvellera par la suite en 1979.

C’est dans l’univers de la parfumerie que Pascal Robaglia va faire ses premières armes et développer ses compétences commerciales. Une fois fini avec brio son cursus au sein de la D.E.S.C.A.F, il débute son parcours professionnel très riche avec un poste de cadre à l’exportation en Egypte puis en Israël. Ses premiers employeurs sont ainsi les prestigieux Roger et Gallet puis les parfums Van Cleef and Arpels (Saniofi). Faisant preuve d’un sens du management accru et d’un réel talent pour diriger des collaborateurs, on lui confie par la suite l’animation d’une équipe de vente au sein du groupe L’Oréal, chez Biotherm.

Pour comprendre la personnalité de battant de Pascal Robbaglia et sa nature à se lancer perpétuellement dans de nouveaux défis, il suffit seulement d’observer sa vie sportive pour le moins intense. L’individu est un alpiniste chevronné, un skieur de l’extrême et un plongeur hors-norme. Son profil atypique aussi bien dans le domaine de la vente que dans celui du sport a valu à Pascal Robaglia de participer à un numéro d’ « Envoyé Spécial » sur France 2 sur le thème du ski extrême et de ses pratiquants de 50 ans. Dans le domaine de la plongée, il ne fait également pas les choses à moitié avec un brevet Padi « advanced » et d’un autre brevet « requin ».

Polyvalent, créatif et animé d’une volonté de se dépasser dans tous les domaines de sa vie, Pascal Roba souhaite désormais revenir à son activité de cœur et dans laquelle il excelle : La vente.